mardi 12 mai 2009

Au pénible des disciples

Nous savons tous que la première demeure dans le chemin vers Dieu est al irada (la volonté). Nous sommes tous sensés avoir la volonté à aller vers Dieu 'azza wa jalla jalalouhou mais nous sommes pas tous préparés à canaliser notre volonté par le simple fait de penser. Alors que cache al irada à la masse du credo? Qu'est ce que al irada selon le Coran sacré? Et pourquoi cette demeure est elle considérée comme telle? Trois horizons qui vont nous esquisser la vraie pénibilité des disciple

Le cheminement vers Dieu 'azza wa jalla wa tabaraka wa ta'ala est une comme je l'ai fait savoir précédemment un cheminement vers le coeur du Prophète asws, et la volonté existentielle première est celle de lire le coran sacré - qui a été révélé dans le coeur du Prophète Muhammad asws- ou bien dans d'autres termes, cheminer le coran en suivant la lecture du Coran. N'est il pas vrai que la question du tankis(renversement) est makrouh (detestable) lorsqu'on lit le Coran? N'est il pas obligatoire de se munir des ablutions avant de lire le Coran? N'est-il pas nécessaire de concentrer plusieurs sens - veille à une prononciation correcte sans troncation consonantique ou neutralisation hazardeuse, compréhension du sens, exhortation du coeur..,etc- afin qu'on soit capable de qualifier une lecture de "bonne" ou de "mauvaise". voila un exemple qui relève de pénibilité que nous sommes sensés à faire face, malgré la difficulté ou la facilité perçue par le lecteur - disciple.


Al irada est généralement définie comme le déclenchement intérieur d'une flamme qui aspire à la réalisation de quelque chose ex. réussir la prière. L'imam 'Abd al Qadir Ibn Moussa al Jilani définie la volonté comme
l'abandon de l'habitude et le réveil du coeur dans la quête du VRAI gloire à Lui...la volonté précède toute chose
1. Et dans le Coran Dieu le plus Haut dit:"ne chasse point ceux qui invoquent leur seigneur matin et soir ceux-là veulent sa face"2

"وَلاَ تَطْرُدِ ٱلَّذِينَ يَدْعُونَ رَبَّهُمْ بِٱلْغَدَاةِ وَٱلْعَشِيِّ يُرِيدُونَ وَجْهَهُ"

Nous distinguons singulièrement le mot 'youridouna' (veulent), forme verbale de irada qui peut signifier également 'chercher'. C'est un verset dans lequel Dieu ordonne au prophète de se préoccuper de ces gens pauvres ahl al suffa (les gens du banc), de les prendre en soin, de se soucier d'eux et de les accompagner..,etc.

Qu'est ce qu'on sait des gens du banc ?
Le fameux exégète al tabari nous précise que ces gens étaient très pauvres et ne disposaient que de peaux de laine comme habille -tellement pauvres qu'ils dégageaient une odeur désagréable de la laine vétuste sur eux. Ils passaient le temps entier à implorer Dieu, l'invoquer, se souvenir de Lui.

Nous revenons à l'analyse du verset en essayant de donner un schéma de la structure élémentaire :

Ne chasse point + ceux qui invoquent+ leur seigneur+ matin et soir+ (ceux-la) veulent+ sa face

Et nous constatons manifestement que ceux qui invoquent le Seigneur matin et soir, c'est eux qui réellement sont doués de volonté à contempler Sa Face. Voila un autre critère de la pénibilité des disciples. Comment l'invoquer matin et soir? Quel est sa science dans la tradition du Prophète Muhammad asws? et surtout peut-on l'apprendre tous seul? -questions auxquelles je consacrerai un article entier prochainement-

Ce que nous pouvons fixer comme enseignement, à ce stade, n'est certes qu'un atome de tout un océan de savoir que nous ne pouvons décrire dans ce présent. Ce qu'il faut retenir qu'on soit chercheur de la vérité, cheminant de la vérité ou seulement un simple curieux, c'est l'importance de la notion de irada dans toutes nos intentions, actes ou aspirations. Les critères qui peuvent constituer une pénibilité chez les gens sont occultés dans la science même qui gouverne l'acte/fait religieux. Règles de la prière, de l'invocation, de la concentration, de l'apprentissage, de l'amour de Dieu et de son Prophète Muhammad asws. Par conséquent nous parlerons de la science profonde ('ilm al batèn) qui nous enseigne par exemple que la lecture du coran est une lecture que nous qualifions de "coeur dans le coeur"3..,etc. L'invocation de Dieu des gens du banc est le model efficace et réel de la réalité Muhammadienne que Dieu nous a manifesté les éléments constituants.

a- Quel type d'adoration : invocation de Dieu (dhikr)
b- Quand : matin et soir
c- Quelle finalité: la Face de Dieu



Notes:

1 Abd Al Qadir Al Jilani, "Al ghunia li talibi tariq al haqq", bibliothèque Aix Marseille I, al maktaba al tawfiqiyya
2 Sourate al An'am, verset 52
3 C'est l'état dans lequel le lecteur du coran est en réel relation avec la parole de Dieu
Enregistrer un commentaire