mercredi 23 janvier 2013

Témoignage de conversion à l'islam : La résolution dans la foi

Cliquez sur le lien ci-dessous:
LA VIDEO DU TEMOIGNAGE


Nous voila avec ce témoignage magnifique par l'image et le son de la force et la conviction du frère FY.

Nous ajoutons également son texte suivant qui témiogne d'une résolution dans la foi infaillible...

A vous d'en juger :


Il y a fort longtemps lorsque âgé de 12 ans ; j'avais regardé une série télévisée sur Jésus de Nazareth . La prestation de l'acteur qui jouait le rôle de Jésus m'a bouleversé jusqu'à me dire en moi même : « Si Jésus était vraiment comme cela , j'aimerais être comme lui « .

Ma famille n'étant pas du tout pratiquante sur aucune des religions connues à ce jour mais se rattachait a celle du christianisme sans aucune prétentions quelconques. Mon père à quand à lui avait fait son catéchisme et fut aussi enfant de chœur à l'église mais à part cela ne fut aucunement pratiquant.

Quand à ma mère, je pense qu'elle avait ce petit soupçon de croyance en Dieu en elle. Elle m'avait raconté que depuis son plus jeune âge ; qu'elle n'arrêtait pas d'avoir sur son chemin beaucoup de symboles religieux. Elle trouvait des images pieuses de la Sainte Vierge Marie ou des chapelets dans la rue et en fit la remarque à sa mère qui lui répliqua : « Tu va finir par nous apportés le malheur ! « .

D'après ma mère , ma grand mère ne croyait pas en ces choses là et en avait plutôt en horreur mais était superstitieuse . D'autres faits marquants sur son cheminement de la vie , en sortant de l'église avec une amie, elle aperçut un homme qu'elle connaissait de vue étant du même quartier à l'époque , lorsque tout d'un coup comme une voix à l’intérieur d'elle même lui dit : « Cet homme sera ton mari ! « . Stupéfait par cela , elle se retourna vers son amie et lui dit : « Je ne sais pas ce qui m'arrive mais j'ai entendu une voix me dire que cet homme là « en l'indiquant du doigt « qu'il sera mon mari « et son amie de répliqué : « tu commence à perdre la raison ! Et en plus cet homme est un coureur de jupons « .

Ce qui se révéla vrai ! Elle s'est marié plus tard avec lui et de ce rapport en fut la naissance de notre première sœur Arlette ! Puis elle divorça et passa par des moments difficiles. Elle fut plus tard la connaissance de notre père et de celui ci en fut la réalisation d'une très grande famille : 7 garçons et 1 fille venaient remplirent les rangs ! Cela faisant 9 enfants avec Arlette ! Mon Dieu ! Quelle Famille !

Mon premier rapport avec l'islam, fut la visite lorsque j'étais à l'école , de la mosquée de Paris . On nous fit retirés les chaussures et entrer à l’intérieur de la mosquée pour nous expliquer les principes de la religion musulmane. J'avais remarqué la décoration , le grand lustre qui pendait du plafond et cette escalier en bois d'où faisait le prêche de l'imam. Moi qui pensait que retiré les chaussures était bien sur ! de ne pas salir la moquette toute propre comme dans toute maison mais ce n'était pas que cela c'était aussi un principe de pureté qu'enseigne ce dogme de l'islam, le respect des lieux mais aussi le respect du propriétaire de ce Lieu : ALLAH. Mais après cela , je repris mon semblant d’existence .

Mon deuxième rapport avec l'islam , fut à Bobigny, je travaillais à METRO libre service en gros. J'ai fait la connaissance d'un gars de type maghrébin et un jour dans les vestiaires me dit : « Tu peux faire attention aux personnes qui viens ! Je vais faire ma prière ! Tu me préviens si il y a quelqu'un ! . Je le vis mettre un tapis sur le sol et se dirigé vers une direction puis à dire et faire des gesticulations que je ne comprenais pas … les bras en l'air, il s'incline et après se courbe, les genoux avec la tête sur le sol ! Mais qu'est ce qu'il fait ! Je n'y prête pas plus d'importance tout comme cette visite de la mosquée de Paris.

Nous sommes âgés de 19 ans et nous sommes au service militaire avec mon frère jumeau.

La meilleur des écoles pour apprendre les vices : fumer, boire, la drague dans les boites de nuits et même les bagarres. Tout ce que nos parents nous inculquent est à remettre en question – Nous ne sommes plus des enfants et faut mûrir soyez des hommes ! Tout cela vous obligent aussi à avoir des responsabilités envers les autres mais aussi envers vous même. L'armée se vante d'être une grande famille mais pour ma part , je préfère la mienne. C'est en cette période de l'armée que je fis la connaissance de ma futur femme. Je fut inviter à un anniversaire chez un ami et là que je l'ai aperçus : « ce fut le coup de foudre « comme on dit . Je passais la voir à chaque fois que j'avais une permission.

Des autres faits furent arrivés entre temps pour ma mère ; l'un fut la mort de son père ; à l'église , à la vue de son père dans le cercueil , encore cette voix qui lui dit : « Ne t'inquiète pas , là ou sera ton père, il sera bien ! « troublé , elle se tut et garda cela pour éviter qu'on lui dise : « tu perd la tête « car s'était le problème actuel de la grand mère qui voyait toujours des gens autour d'elle qui voulaient lui faire du mal et qu'ils y avaient aussi des gens la nuit qui passaient la voir dans sa chambre alors qu'ils n'y avaient personnes pour les témoins oculaires.

Un autre fait fut celui-ci , un jour ma mère vu une voyante qui voulait à tout pris lui lire les lignes de la main. Je ne pense pas qu'à l'époque que ma mère croyait à cela mais là surprise ! que dit cette voyante : « Vous allez avoir des enfants qui vont entrer dans la religion « . Ma mère , se disait : « Tout le monde travaillent , sont mariés et ils me restent les deux jumeaux mais en ce moment , ils font leur service militaire et je ne vois personne qui entrerait dans les ordres comme curé » donc elle n'y prêtât pas grand intérêt à cela.

À la fin de l'armée , mon frère et moi repris le rythme de la vie normale. Nous reprenions chacun de notre côté un cheminement différent . Je me mis en ménage avec ma première femme et repris un travail dans une entreprise d'électricité ou y travaillait déjà mon frère Richard .

Le patron de cet entreprise était de confession juive et sur toutes les portes de sa maison qui était aussi l'endroit pour les bureaux et l’entrepôt , il y avait des petites décorations en bandeau marqué de symbole hébreux. Il y à dedans soi disant des invocations hébraïques donnés par les rabbins afin d'apporter la chance sur la maison. Il parlait souvent de sa religion mais toujours en train de la critiquer et même d'être insolent vis à vis de certaine pratique comme celle du Sabbat.

C'est dans cette entreprise que je fis la connaissance d'un homme nommé Mohammed qui lui aussi était contremaître . Il faisait énormément de déplacement dans toute la France pour les dépannages et l'entretien des installations de gestions de files d'attentes mise en place par l'entreprise. Je me mis à la tache dans cette entreprise : 1 semaine en formation à la chambre des métiers et la semaine suivante à l'entreprise et mon frère lui me formait en parallèle afin d'acquérir le maximum d’expériences ( et à l'heure actuelle je le remercie grandement de cela ).

Je passais beaucoup de temps avec mon frère Richard , les week-end , nous jouions au tarot avec un ami et buvaient de l'alcool. Lors un matin en prenant mon travail , j'entrais dans l’entrepôt , Mohammed était déjà là, je lui passe le bonjour et me répondit à mon salut en me demandant si j'avais passer un bon week-end. « Oui » répondis-je ! Et je lui racontais que le dimanche , je jouais au tarot et buvais de l'alcool ; j’étais en train de lui dire comment je trouvais l'alcool de banane excellent ! . Je me souviendrais toujours de sa réponse : « Moi ! Je ne bois plus d'alcool ma religion me l'interdit mais tout comme la tienne aussi te l'interdit ! » .

Je me dit en moi même : « Euh ! Ma religion ! Mais de quoi il me parle ! Je n'ai pas de religion ! « .

De quelle religion , je n'ai pas de religion ! Lui dis-je ! . Il me rétorque : « N'est tu pas chrétien ? tu es né en France et tes parents doivent être chrétiens , non ? « . « Oui et non » répondis-je vu que je n’ai eu aucune éducation religieuse à ce sujet et qu'ils ne sont pas pratiquants.

Il me dit : « Quoi qu'il en soit l'alcool est une interdiction pour les hommes cela a été révélé dans tous les livres saints ! » et tu n'a plus qu’a avoir recours à la bible pour le savoir . Ce que je fis expressément, il fallait que je sache si cela était la vérité , pour cela j’achetai une première bible la dite « Ostie « et aussi un dictionnaire de la bible pour comprendre certaine expression comme eucharistie et autres du même genre.

Ma première impression de la lecture de la bible : c'est qu'elle fut fastidieuse et je trouvais cela très répétitif mais je me forçais à lire assidûment pour savoir mais je n'arrivais pas à ressentir cette amour que disent si bien les chrétiens « Dieu est amour « . Je ne l'ai pas trouver dans la bible mais j'y ai trouver bien d'autres choses plus extraordinaires .

J'ai appris : Que Dieu à crée Adam et Ève, et envoya sur cette terre des prophètes comme Moïse , Jésus et bien d'autres encore. Des histoires à vous couper le souffle ! Comment un homme peut-il séparer une mer en deux pour laisser passer son peuple ! Les plaies de l’Égypte envers pharaon et son peuple. Et Jésus ! Que tout chrétien en qui il croient est un juif ! Jésus lui qui à fais des miracles : marcher sur l'eau, multiplication des nourritures, faire revivre des morts ! Comment cela ce peut -il ? Nous qui vivons une époque où les gens ne croient plus en rien ! Qui sont ces prophètes ? Mais qui est Dieu ? Voilà là vrai question ! Voilà où tout commence ! Mais qui sommes nous ? Que faisons nous ici ?

Ce n'est pas de l'amour que j'ai trouver dans la bible mais plutôt des questions incessantes à l'existence de l'être humain et de ce qui nous entourent. Sans plus tardé , je me suis mis à poser des questions sur la religion à Mohammed ou plutôt je dirais « harcelé « je ne le lâchais plus . Jour après jour et de semaine en semaine , je ne pouvais plus tenir, il fallait que je sache jusqu'à ce Mohammed me dise « votre religion c'est aussi notre religion , nous avons le même Dieu, tout ce que tu as lu dans la bible est relaté dans notre coran « - par ces paroles , il m'a achevé ! Je dois lire le coran !

Un jour , un autre musulman fut embauché dans l'entreprise. Celui avait entendu les discussions de Mohammed sur l'islam avec moi et il acquiésa tout ce que Mohammed disait et se mêlait lui aussi à la discussion . Mais qu'elle période fantastique ! Je me suis jamais sentis aussi bien . Je ne pensais plus qu'à cela « La Religion « .

Ce musulman m'offrit un coran ! Qu'elle surprise ! Il me conseilla avant de la lire de me purifier car il me disait : « ce n'est pas un livre comme les autres . C'est la parole de Dieu « et me dit : « prend une bonne douche et lave toi bien les mains ! ». Je n'ai jamais entendu cela pour ce qui est de la bible ! Est ce que les chrétiens font les ablutions avant de toucher et de lire la bible ; je ne crois pas ou il me semble que non !

Je suis chez moi , je m’exécute dans les dires de mon compagnon , je prend une douche et me relave les mains afin d’être le plus propre possible. Ça y est le coran est dans mes mains ! Le cœur bat à toute allure ! J'ouvre le livre à la première page : la sourate Fatiha et commence à lire !

Je ne comprend pas ce qui m'arrive , je me met à pleurer comme un enfant pourtant je n'ai

lu que : » Au Nom de Dieu, le Miséricordieux, le Tout Miséricordieux « là oui là ! j'ai trouvé l'amour de Dieu . Mon cœur succombe ! Oh Seigneur ! Là oui tu es là ! Je m'effondre en mouillant le Saint Coran de mes larmes.

Enregistrer un commentaire